Le Real et le Barça s’unissent contre le PSG

La rébellion contre le Paris Saint-Germain s’organise. Après Aulas, président de l’OL, ou encore Hoeness, président du Bayern, ce sont les deux géants d’Espagne, le Barça et le Real Madrid, qui bougent leurs pions pour que l’UEFA analyse rapidement les comptes du PSG.

Le transfert de Neymar et celui, à venir, de Mbappé, n’en finissent pas de faire enrager les grands clubs européens. Si, lors de la réunion du mois d’août de l’association des clubs européens (ECA), dont fait partie le PSG, aucun reproche n’avait été directement adressé à Nasser Al-Khelaïfi, dans les couloirs les discussions avaient principalement tourné autour du cas des ambitions dévorantes d’un club parisien capable de payer les 222 millions de la clause de Neymar.

Le Barça ne croyait pas qu’un club paierait cette somme et ne peut que s’en mordre les doigts. Dans ce cercle des grands clubs, trop heureux que les règles fassent en sorte que la hiérarchie ne soit pas trop mise à mal, on se serre donc les coudes pour éviter que le club parisien ne prenne trop de place. Et à défaut de pouvoir agir directement, des unions parfois étonnantes voient le jour.

Ainsi, le FC Barcelone  et le Real Madrid, ennemis de toujours mais chafouins après avoir vus Neymar et Mbappé leur échapper, ont directement activé leurs relais auprès de l’UEFA, annonce L’Equipe. L’idée est évidemment de s’intéresser au fair-play financier mais surtout d’analyser les comptes le plus rapidement possible et non pas avec un an de décalage comme cela est fait habituellement.