L’ÉVOLUTION MODERNE DU FOOTBALL A PERMIS À MESSI ET RONALDO DE DEVENIR DES MACHINES

Jamais le foot n’avait été autant dominé par deux joueurs. Messi et Cristiano Ronaldo ont transformé ce sport pour toujours. Mais de quelle manière ?
Si les exploits des deux joueurs doivent être reconnus et célébrés, il faut certainement admettre qu’ils ont bénéficié d’un contexte favorable par rapport au changement des lois du jeu. Notamment en ce qui concerne la règle du hors-jeu.
Jusqu’à il y a 27 ans, tout joueur au même niveau ou derrière l’avant-dernier adversaire était considéré comme étant hors-jeu. Mais après un Mondial 1990 stérile en termes de buts et de spectacle, la FIFA a voulu « protéger le jeu offensif » et a changé la donne. D’abord, vous n’étiez plus hors-jeu si vous étiez au même niveau que l’avant-dernier adversaire. Ensuite, en 1995, même en cas de positionnement litigieux, vous n’étiez considéré hors-jeu que si vous faisiez action de jeu.
La fin des défenseurs

L’International Football Association Board (IFAB) a apporté des retouches à cette règle en 2003, 2005 et 2013. Tant et si bien que la technique du piège du hors-jeu est devenue quasi-obsolète. Ces nouvelles règles ont créé la confusion chez les défenseurs et a permis aux attaquants d’avoir plus de latitude pour marquer des buts. On se souvient que la défense d’Arrigo Sacchi à l’AC Milan dans les années 80-90 utilisait un piège du hors-jeu très agressif qui permettait notamment à Baresi de monter au centre du pré pour renforcer le milieu de terrain lombard, lequel devenait presque impossible à briser.