Suns – Kings : le gros coup de chaud de Skal Labissiere

Vainqueur 107-101 des Suns, Sacramento peut dire merci à ses grands. Kostas Koufos (13 pts) d’abord puis surtout Skal Labissiere (32 pts, record en carrière) offrent aux Kings leur deuxième victoire consécutive après une série de huit défaites. Sans Eric Bledsoe, Phoenix a plié dans le money-time sous les coups de boutoir du rookie haïtien, auteur de 21 pts dans le dernier quart.

Si le transfert surprise de DeMarcus Cousins laisse encore les fans de Sacramento dans la perplexité et le désarroi, il a pour l’instant permis une éclosion inattendue : celle de Skal Labissiere. Depuis le 23 février, le pivot haïtien a joué plus de 10 minutes à 9 reprises et terminé 6 rencontres en double-figure, lui qui avant le départ de « Boogie » n’avait passé que 52 minutes sur les parquets NBA, passant la plupart de son temps avec les Reno Bighorns en D-League.

Sophomore, Devin Booker a lui donné de l’envie et du rythme aux siens dans le premier quart, inspirant un très bon T.J Warren (24 pts, 9 rbds). Titularisé par Earl Watson, Tyler Ulis (13 pds, record en carrière) confirme sa confiance du moment et ses qualités de créateur pour faire tourner le collectif des hôtes, qui prennent 7 pts d’avance après 12 minutes. En face, Willie Cauley-Stein (14 pts, 11 rbds, 5 passes, 4 interceptions, 4 contres) joue au all-round avant de laisser la vedette à Kostas Koufos en fin de deuxième quart. Les pieds dans le béton, l’intérieur hellène profite des caviars de Ty Lawson (11 pts, 6 passes).

Labissiere, un facteur X dans la zone

Auteur de 6 de ses 10 pts de la première mi-temps dans les dernières minutes avant la pause, le Grec et son hook construisent un 12-2 qui donne l’avantage aux Kings après 24 minutes (47-48). Plus maladroits (40%), les Suns compensent paradoxalement aux rebonds offensifs pour s’offrir des deuxièmes chances salvatrices alors que seul Alan Williams (14 pts, 11 rbds) est efficace en sortie de banc. Huit minutes plus tôt, Derrick Jones Jr est sorti sur blessure après être mal retombé sur un contre spectaculaire sur Tyreke Evans.

Après un troisième quart-temps serré marqué par un alley-oop de All-Star Game de Marquese Chriss (17 pts), Skal Labissiere fait son show : 21 pts dans le dernier quart-temps. Du jamais vu.

Dans la foulée de ses 21 pts, 7 rbds et 4 contre, le rookie fait plier les Suns à lui tout seul dans le dernier quart-temps. Sur un nuage, l’Haïtien score carrément les 16 premiers points des Kings dans le dernier quart-temps, forçant la décision au terme d’un match serré de bout en bout.

Le rookie a même fait admirer son adresse extérieure, en plus d’une mobilité qui, on le savait déjà, fait sa force. Sur une claquette de WCS, Sacramento prend les commandes à 3 minutes du terme. Phoenix ne repassera jamais devant, victime d’un 11-3 conclu par deux lancers de Ty Lawson à 43 secondes de la fin. Sans Darren Collison, les Kings réalisent une belle performance dans une salle qui leur réussit puisque c’est la troisième fois de suite qu’ils y gagnent. Ironie de l’histoire, ils repassent devant les Pelicans au classement…