Federer a marché sur Nadal

En démonstration durant un peu plus d’une heure, Roger Federer a corrigé Rafael Nadal (6-2, 6-3) en huitièmes de finale d’Indian Wells.

Les retrouvailles entre Roger Federer et Rafael Nadal ont tourné court. Un mois et demi après une finale de l’Open d’Australie homérique conclue en cinq sets sur une incroyable victoire du Suisse, l’homme aux 18 trophée du Grand Chelem a en effet livré un véritable récital, l’Espagnol en étant quitte pour recevoir une sévère correction (6-2, 6-3) en à peine plus d’une heure de jeu (1h08).

Le ton de la rencontre a d’ailleurs été donné dès le premier jeu du match, Roger Federer breakant en effet d’entrée. Et si l’Espagnol a fait illusion le jeu suivant en se procurant une balle de break, la suite a tourné à la démonstration. Le Bâlois a certes connu quelques ratés au service, devant composer avec seulement 56% de première balle, mais a été exceptionnel en retour et en revers, se montrant notamment impérial dans la diagonale revers contre coup droit.

C’en était trop pour Rafael Nadal, battu pour la troisième fois consécutive par son meilleur ennemi – une première dans leur carrière – et sans réaction après un dernier retour long de ligne fulgurant. Pourtant finaliste il y a dix jours à Acapulco, l’Espagnol n’a jamais été en mesure de contester la suprématie du Suisse et ne pouvait que s’incliner. « Il a joué d’une façon incroyable ce soir. Il n’y avait rien à faire », a-t-il ainsi soufflé à l’issue de la rencontre.

Nick Kyrgios, pourtant lui aussi à son aise face à Novak Djokovic un peu plus tôt, sait donc à quoi s’attendre en quarts de finale. L’Australien devra en effet se montrer impérial au service s’il veut enchaîner avec une victoire sur un autre ancien numéro un mondial…