CONCACAF|Coupe Caraïbe – 5th Place Play-off| Haïti facile face à Suriname

Pour son entrée dans la  première partie des barrages, qualificatif pour la prochaine Gold Cup qui se tiendra en juillet prochain aux États-Unis d’Amérique, la Sélection Nationale masculine de football n’a pas eu besoin de forcer ses talents pour venir à bout d’une faible équipe Surinamienne 4 buts à 2, épuisée après le match de mercredi, (2-1 après prolongations face à Trinidad).

C’est Charles Hérold Junior, sur une passe de Jonel Désire, qui a déclenché les hostilités à la 25e minute de jeu, suite à une erreur de la défense adverse, 3 minutes avant la pause, encore CHARLES Herold
jr, sur un corner botté, permet à Andrew Jean Baptiste de doubler la mise malgré les efforts dun défenseur qui tentait en vain de sortir le ballon, l’arbitre accordera le but, 2-0.

Au retour des vestiaires, précisément à la 48e minute, Jonel Désire inscrira le but du 3-0, suite à une mauvaise passe en retrait d’un défenseur Surinamien, et déjà une victoire point à l’horizon, avant le but du 4-0 inscrit par Jerney Faerber contre son camp, suite à un centre d’Alex Christian Junior. En fin de partie, les poulains de Jean Claude JOSAPHAT, allaient se faire surprendre en encaissant 2 buts en 5 minutes, grace à Dimitrie Apai 87e et Eduard 90e+1, suite à deux erreurs d’appréciation.

Le Onze de départ :
Guerry Romondt – Samuel Mardoché Pompée – Andrew Jean Baptiste – Mechack Jérôme – Jr Christian Alex – Wilguens Aristilde – Sébastien
Thurière – Derrick Étienne Jr – Hérold Junior CHARLES – Kervens Fils Belfort – Jonel Désiré.

Bonne opération pour les grenadiers, qui sont maintenant à un pas de l’objectif premier qui est celui de se qualifier pour la deuxième partie de ces barrages où ils se mesureront au 5e de la zone UNCAF, en cas d’un second succès dimanche prochain face au Trinidad And Tobago, toujours au Ato Bolton Stadium à compter de 4h PM, pour une remake des barrages de l’année dernière menant à la Copa Centenario, victoire 1-0, 8 janvier 2016, au dire de Shelove Perrin « Jou pou Jou, Dat pou Dat, le Onze National réitéra t-il l’exploit de Panama ?

Affaire à suivre !