Le grand jour de Ronaldo

Déjà sacré en 2008, 2013 et 2014, Cristiano Ronaldo décrochera, ce lundi soir, son quatrième Ballon d’Or, dépassant ainsi Michel Platini, Johan Cruyff ou Marco Van Basten.

Vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid puis du Championnat d’Europe avec le Portugal, Cristiano Ronaldo n’en a pas fini avec une année 2016 déjà exceptionnelle. Et pas seulement parce que le Real Madrid s’apprête à disputer au Japon la Coupe du monde des clubs, l’occasion pour CR7 d’enrichir un palmarès déjà bien garni. L’icône madrilène va en effet par ailleurs clôturer l’exercice 2016 par un nouveau Ballon d’Or, son quatrième du nom.

L’officialisation interviendra ce lundi sur le coup de 20h, mais le suspense s’est envolé depuis début juillet et ce but d’Eder qui crucifiait les Bleus et permettait à Cristiano Ronaldo de soulever le premier trophée de l’histoire du Portugal. Malgré son statut de meilleur buteur de l’Euro et son titre de meilleur joueur de la compétition, Antoine Griezmann, déjà finaliste malheureux de la Ligue des champions quelques semaines plus tôt face à CR7 et au Real, était bien obligé de s’incliner. Ce qu’il n’a cessé de faire depuis, le Mâconnais ne se faisant aucune illusion et se satisfaisant d’une place sur le podium.

Il n’y a finalement qu’en Catalogne où le sacre de Cristiano Ronaldo ne passe pas. Pour les médias locaux comme pour les coéquipiers de l’Argentin, malgré les titres de l’ancien Mancunien, il ne peut y avoir qu’un seul Ballon d’Or, Lionel Messi, qui devrait pourtant cette fois se contenter d’une place sur le podium. Et ce pour la dixième fois consécutive. Un record.

Les fans de Lionel Messi peuvent d’ailleurs se consoler: malgré ce nouveau sacre, Cristiano Ronaldo restera d’ailleurs derrière la ‘Pulga’. Si le Portugais, grâce à ce quatrième Ballon d’Or, dépassera les légendes Johan Cruyff, Michel Platini ou Marco Van Basten, le joueur barcelonais sera toujours devant avec cinq trophées.