Euro 2016: La presse allemande accuse les Bleus de dopage !

La joie des Français après leur victoire sur l'Allemagne en demi-finale de l'Euro le 7 juillet 2016 au Stade Vélodrome de Marseille. | FRANCK FIFE / AFP

« Des stimulants dans le vestiaire français ! » Le journal d’outre-Rhin Sport Bild accuse après la défaite de l’Allemagne contre les Bleus en demi-finales de l’Euro.

Tout est parti d’une photo, prise dans les vestiaires du stade Vélodrome après la victoire 2-0 de l’équipe de France face à l’Allemagne en demi-finales de l’Euro, le 7 juillet dernier. On y voit un carton contenant un tube de Guronsan.

« Des stimulants dans le vestiaire français ! », a alors titré Sport Bild avec le cliché en question, affirmant ensuite que « des joueurs de l’équipe de France de football ont probablement pris des stimulants. »

Interrogé par le magazine allemand, le professeur Fritz Sörgel, présenté comme un expert de la lutte antidopage, assure: « Le Guronsan, pour moi, est comme du dopage ! L’amélioration des performances sportives grâce à la caféine a été prouvée. Cela améliore aussi les capacités cognitives, dont la rapidité de réaction. »

Très prisé des étudiants en période de révision, ce médicament antiasthénique est distribué sans ordonnance. Et surtout, le Guronsan, principalement utilisé pour lutter contre la fatigue, ne fait pas partie la liste des produits interdits par l’Agence mondiale antidopage (AMA).

LAISSER UN COMMENTAIRE