Les stats de France – Islande

A quelques heures de France-Islande, les deux formations bénéficient de plusieurs statistiques marquantes. Il faut dire que les deux pays se sont déjà affrontés à 11 reprises. Bilan nettement favorable aux bleus : 8 victoires, 0 défaite, 3 nuls, 30 buts inscrits et 8 buts encaissés. Voici le détail des plus explicites, entre des Bleus logiquement favoris et des Islandais surprenants qui viennent de faire chuter l’Angleterre.

Avantage France

  • L’équipe de France n’a jamais perdu face à l’Islande dans son histoire. Les Bleus affichent en effet un bilan de huit victoires, trois matches nuls et zéro défaite face aux Islandais. Et lors de ces douze rencontres, la France a inscrit trente buts et en a encaissé huit.
  • Les hommes de Didier Deschamps n’ont plus perdu depuis huit rencontres. La dernière défaite des Bleus remontent au 17 novembre 2015 face à l’Angleterre (0-2). Et tout le monde se souvient du contexte…
  • Les Bleus ont déjà affronté l’Islande au Stade de France. C’était le 9 octobre 1999 lors des éliminatoires pour l’Euro 2000. Et les Bleus avaient obtenu leur qualification face à l’Islande grâce à une victoire 3-2 et un but décisif de David Trezeguet.
  • L’Islande n’y arrive pas dans l’Hexagone. La formation aujourd’hui entraînée par Lars Lagerbäck et Heimir Hallgrimsson a perdu ses six rencontres face aux Bleus en France, n’inscrivant que cinq buts et en encaissant 22.

Avantage Islande

  • Pour sa première participation à un Euro, et même à un tournoi majeur, l’Islande est invaincue (deux victoires, deux nuls). Les Islandais ont débuté sur deux matches nuls face au Portugal (1-1) et la Hongrie (0-0), avant de battre l’Autriche (2-1) et de dominer l’Angleterre (2-1) en huitièmes de finale.
  • L’Islande a surpris tout le monde lors des éliminatoires de l’Euro 2016. Avec un bilan de six victoires, deux matches nuls et deux défaites, les hommes de Lars Lagerbäck et Heimir Hallgrimsson ont terminé deuxièmes du groupe A avec 20 points, soit deux de moins que la République tchèque. Et les Islandais ont notamment pris six points contre les Pays-Bas (2-0, 1-0).
  • Les Islandais sont plus solides en défense que les Bleus. Avec 184 ballons récupérés, 13 tacles et 116 dégagements, ils font mieux que Laurent Koscielny et ses coéquipiers (161 ballons récupérés, 13 tacles, 70 dégagements).
  • La France n’aime pas les « petits poucets » à l’Euro. En 1992, les Bleus avaient été éliminés par le Danemark (1-2) lors du dernier match des phases de poule. Les Danois avaient ensuite remporté le tournoi. 12 ans plus tard, même scénario contre la Grèce, victorieuse des Français en quart de finale (1-0) et qui a glané l’Euro 2004. L’Islande va-t-elle réaliser le même exploit ?

La dernière confrontation

Le 27 mai 2012 à Valenciennes, match amical (3-2 pour la France après avoir été menée 0-2).

LAISSER UN COMMENTAIRE