Une lettre à Messi

EAST RUTHERFORD, NJ - JUNE 26: Lionel Messi #10 of Argentina looks on before the game winning penalty kick is made during the Copa America Centenario Championship match at MetLife Stadium on June 26, 2016 in East Rutherford, New Jersey. Chile defeated Argentina 4-2 in penalty kicks. (Photo by Mike Stobe/Getty Images)

Lettre écrite à Messi par une enseignante pour le convaincre à changer d’avis suite à sa troisième finale perdue de suite ce dimanche, situation ayant poussée la pulga à mettre fin à sa carrière internationale.

Yohana Fucks, c’est le nom qu’on retrouve dans tous les journaux après le mini drame causé par Messi à l’annonce de son retrait de la sélection d’Argentine à seulement 29 ans. Cette enseignante fait partie de la longue liste de personnes ayant demandé au quintuple ballon d’or de faire un retrait sur sa décision afin de continuer à porter le maillot bleu et blanc.

Yohana Fucks a adressà une lettre très touchante à Messi pour lui demander de revenir.

Voici l’intégralité de la lettre:

Lionel Messi,

Vous ne lirez probablement jamais cette lettre. Mais je vais l’écrire quand même, non pas en tant que fan de football, mais en tant qu’enseignante argentine, dans cette profession que j’ai choisie et que j’aime comme vous aimez la vôtre.

Je pourrais très bien vous écrire pour votre talent merveilleux dans le sport le plus populaire de notre pays, le plaisir que j’ai d’être dans l’une des générations assez chanceuses pour voir la magie que vous avez dans les pieds, ou pour l’admiration que vous suscitez dans tous les pays du monde. Mais ce ne serait que répéter des clichés. Au lieu de cela, je vous écris pour vous demander votre aide dans un défi plus difficile que tous ceux que vous avez déjà relevés. Je veux que vous m’aidiez dans la difficile mission de façonner le comportement de ces enfants qui vous voient comme un héros du football et un exemple à suivre.

Quels que soient l’amour et le dévouement que je mets dans mon travail, je ne recevrai jamais de mes élèves cette fascination incroyable qu’ils ont pour vous. Désormais, ils voient leur plus grande idole les abandonner. Je vous prie de ne pas contenter ces gens médiocres ;. ceux qui, frustrés par les milliers de rêves qu’ils ne réalisent pas, expriment leur ressentiment à l’égard d’un joueur de football, ceux qui parlent parce que c’est gratuit et facile à faire. Vous pouvez entendre cela de la part d’une enseignante qui, en dépit de la distance qu’il y a entre nous, connait cette habitude méchante en Argentine de penser que le travail de quelqu’un d’autre est simple, que marquer des buts est aussi facile que construire une maison ou l’avenir de quelqu’un. Il y a cette contrainte maladive à pousser quelqu’un vers le bas, cette façon de devenir des juges idiots qui commentent avec mépris et arrogance la performance des autres, qui ne valorisent que les victoires et énumèrent les erreurs comme des échecs, ces mêmes erreurs qui font de nous des humains et nous permettent de continuer à apprendre.

S’il vous plaît n’abandonnez pas, ne laissez pas mes étudiants penser que ce pays ne pense qu’à gagner et terminer premier. Ne leur montrez pas que quelle que soit la façon dont vous ayez réussi dans la vie, vous ne réussirez jamais à rendre tout le monde heureux et, pire encore, ne leur montrez pas qu’il faut vivre pour rendre les autres heureux. Ne leur envoyez pas ce message désolant qui indique que malgré tous les obstacles que vous avez franchis – en vous battant depuis votre plus jeune âge pour devenir le gagnant que vous êtes – tout cela est sali par les critiques de ces gens envieux qui tueraient pour être comme vous.

Si quelqu’un comme vous, qui avez votre famille à vos côtés, qui avez une fortune personnelle et le soutien de tant de personnes, ne peut pas le faire, comment peuvent-ils croire qu’ils sont capables de surmonter tant d’obstacles, jour après jour ?

Je ne leur parle pas de la façon dont Messi joue merveilleusement bien au football, mais des milliers de coups francs qu’il a tenté pour réussir à mettre le ballon dans un angle parfait pour tromper le gardien. Je leur dis de Messi qu’il a dû subir d’innombrables injections douloureuses pour poursuivre son rêve. Messi qui, avec tout l’argent qu’il a gagné, aide les autres enfants qui comme lui connaissent des situations difficiles. Je leur parle de l’adulte Messi, l’homme qui a élevé une famille et s’attèle à la tâche la plus importante dans le monde, être un bon parent. Ce Messi qui arrête un fan qui l’attaque en plein match, ce Messi qui peut même manquer un penalty parce que nos fautes font de nous des humains, et qu’elles montrent que même les plus grands de tous les temps ne sont pas parfaits.

N’abandonnez pas, ne vous débarassez pas de ce maillot aux couleurs de votre pays, parce que lorsque vous l’enfilez vous devenez un Argentin qui nous représente tous. Nous n’attendons pas tous des médailles et des coupes pour être vraiment fiers que vous soyez l’un des nôtres. S’il vous plaît ne faites pas sentir à mes élèves qu’être second est une défaite, et que la valeur d’une personne dépend de son armoire à trophées, ou qu’une défaite est la fin de la gloire.

Mes élèves ont besoin de comprendre que les héros les plus nobles, qu’ils soient médecins, soldats, enseignants ou joueurs de football, sont ceux qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour le bien des autres, même en sachant que personne ne les valorisent plus que cela, même en sachant que s’ils triomphent, leur victoire appartiendra à tout le monde alors que s’ils n’y arrivent pas, ce sera leur échec à eux-seuls. Mais ils continueront à essayer. Et surtout, ils auront l’héroïsme et le courage de se battre et de surmonter les échecs avec intégrité, même quand l’univers entier leur dit qu’ils ne pourront jamais le faire.

Et un jour, ils pourront profiter de la plus grande victoire : ils se sentiront heureux d’être eux-mêmes, avec leurs démons, qu’ils doivent affronter pour surmonter les problèmes.

Tout le monde parle de ballon, je crois en la force de votre cœur ».

LAISSER UN COMMENTAIRE