Coupe d’Allemagne : Le Bayern offre un dernier trophée à Guardiola, en s’imposant aux tirs au but contre le Borussia Dortmund

Après 120 minutes sans but, le Bayern Munich a remporté la 18e coupe d'Allemagne de son histoire, en battant le Borussia Dortmund aux tirs au but (0-0, 4-3 tab). Un dernier trophée pour Pep Guardiola.

Après 120 minutes sans but, le Bayern Munich a remporté la 18e coupe d’Allemagne de son histoire, en battant le Borussia Dortmund aux tirs au but (0-0, 4-3 tab). Un dernier trophée pour Pep Guardiola.

Le festival attendu au stade Olympique de Berlin, entre les deux meilleures équipes de Bundesliga, n’a pas eu lieu. Pour les adieux de Pep Guardiola au Bayern, les Bavarois rêvaient pourtant de réaliser une ultime démonstration. Mais la défense à trois mise en place par l’entraîneur du BVB Thomas Tuchel a considérablement gêné les attaquants munichois, dans une partie très tactique et intense. La décision s’est faîie aux tirs au but, après 120 minutes sans but. Et le Bayern a conquis sa 18e Coupe d’Allemagne (0-0, 4-3 tab).

Après 45 minutes fermées, la rencontre s’est (légèrement) emballée après la pause. Lewandowski a raté le cadre de peu (52e), puis Douglas Costa a fait passer un frisson dans la défense de Dortmund (56e). Les accélérations de Ribéry ont parfois déstabilisé le bloc du Borussia, mais le Bayern n’a pas su en profiter. Dortmund, incapable de se montrer dangereux durant la quasi-totalité de la rencontre, aurait pu réaliser le coup parfait, mais Aubameyang a manqué le cadre depuis le point de penalty, sur un service de Piszczek (85e).

En prolongation, Lewandowski a eu la balle du titre sur un service de Ribéry, mais Durm a effectué un tacle sublime pour sauver le Borussia (94e). Bürki a ensuite repoussé des frappes de Douglas Costa (112e) et Alaba (113e), pour arracher la séance de tirs au but. Le Bayern a su conserver ses esprits, au contraire du BVB. Bender a vu sa tentative stoppée par Neuer, et Papastathopoulos a manqué le cadre. Pep Guardiola pouvait finalement laisser couler ses larmes de joie, après ce deuxième doublé Coupe-Championnat à la tête du Bayern (le premier en 2014).

L’arbitre, bien placé au moment où l’ancien Marseillais a mis ses doigts dans les yeux de l’international allemand, a infligé un carton jaune aux deux hommes. Le match a été marqué par un excès de nervosité dans les deux camps.

LAISSER UN COMMENTAIRE